RENDEZ-VOUS MANGAS

RENDEZ-VOUS MANGAS #13

Coucou les chouettes,

On se retrouve aujourd’hui pour un Rendez-Vous Mangas, orchestré par notre chère et géniale (si, si !) Yosra ! N’oubliez pas d’aller la voir sur son blog, où l’on vit de folles aventures. Let’s go !

junkyard_01

JUNKYARD MAGNETIC
Année de commercialisation : 2007 ** Auteur(s) : Muramaya Wataru ** Paru aux éditions : Kami ** Genre : Shônen ** Nombre de tomes : 6 (en VO) 2 (en VF) ** Statut : Abandonné ** Encore commercialisé : Non ** Version animée : Non **
Synopsis 
Trois personnes, un mystérieux garçon nommé « Prince » et deux filles, deux sœurs aux pouvoirs magiques très puissants, Kalm et Cyma, arpentent le monde dans le but de détruire des « pierres magiques », pierres, qui en échange de la promesse de la réalisation d’un souhait corrompent l’âme humaine. Leur quête va les amener à rencontrer diverses personnes et des lieux étranges, endroit où les contes prennent vie grâce à des sorcières ou encore ville ferraille où plus aucune machine ne fonctionne.
Mon avis
/!\ Ce manga fut abandonné par son auteur au sixième tome (au Japon) et au deuxième tome par chez nous (par les éditions Kami), ce qui fait que vous n’aurez jamais, ni la suite, ni la fin ! (les éditions Kami ayant fermé en 2010) /!\
Alors Junkyard Magnetic je tenais quand même à le présenter, car même si il ne compte que deux tomes abandonné je le trouve intéressant, ce manga promettait d’être transporteur, les lieux qui varient, les personnages remplis de mystères, il y a un côté Alice au pays des merveilles mais sans s’en inspirer directement ce qui fait que l’on ne retrouve pas le schéma habituel du Lapin ni de la Reine de Cœur, etc, mais juste un univers étrange où l’on n’arrive pas à en saisir les limites.
Pour ce qui est des protagonistes ils sont vraiment intéressants ! Le Prince certes niais n’est cependant pas un idiot pour autant ! Sa personnalité semble juste être celle d’un enfant qui ne connaît rien au monde mais pour une bonne raison, Cyma (la cadette) possède de très grands pouvoirs qui lui sont interdit d’utiliser et tout comme le Prince elle ne connaît pas grand-chose du monde extérieur et Kalm (l’ainée), cette dernière est la plus secrète des trois, car elle connaît le monde et le secret qui tourne autour du « Prince ».
Malheureusement pour nous, la fin de ce tome 2 où apparaissaient les antagonistes est le dernier et je suis vraiment déçue que les éditions Kami n’ont pas au moins édité les quatre autres tomes, car Junkyard Magnetic était vraiment un manga prometteur.

team-butler-1-nobi-nobi

TEAM BUTLER
Année de commercialisation : 2016 ** Auteur(s) : Aduchi Ryo ** Paru aux éditions : Nobi Nobi ** Genre : Shônen ** Nombre de tomes : 2 ** Statut : Terminé ** Encore commercialisé : Oui ** Version animée : Non **
Synopsis 
Ryôsuke Monchi est l’intendant de l’équipe de football de Korporosa Sapporo qui joue en 2-ligue, ce-dernier s’occupe à la fois des tâches ménagères comme le nettoyage des crampons, la lessive, le balayage de la cours, et à la fois des joueurs comme gérer les conflits entre les équipiers ou leur offrir un coup de pouce discret sous forme de conseils énigmatiques car Monchi, derrière son air impassible, prend très à cœur son rôle d’intendant et rien n’échappe à ce véritable majordome du ballon rond !
Mon avis 
Bon déjà, les fans de foot qui espère des matchs palpitants et des renversements de scores épic peuvent passer leur chemin ! Ici vous ne verrez que Monchi cirer les crampons et conseiller les joueurs, car le manga ne gravite qu’autour de ça, le métier d’intendant. Monchi est un gars très sérieux et impassible qui peut, mine de rien, se prêter à quelques sketchs amusant (entre nous, Monchi est carrément un maniaque en fait !), on rencontre alors les membres de l’équipe qui sont tous adultes, oui car ce point est très important, ce ne sont ni des collégiens ni des lycéens et si je ne dis pas de bêtises, le plus jeune à 18 ou 19 ans (de tête je ne me rappelle plus exactement), donc c’est un contenu plus « mature » du côté des petits soucis des joueurs, comme la dure loi des transferts, l’âge de la « retraite » au foot, les problèmes physiques lié au sport… Monchi jongle donc parfaitement d’un cas à l’autre et arrive à maintenir un équilibre au sein du club, voir les coulisses est plutôt intéressant car j’avoue qu’avant de lire le manga, je ne connaissais pas du tout le métier d’intendant (bon, certes, en même temps moi et le sport…), bref, une lecture rapide et plutôt sympa même pour ceux qui n’aiment pas le foot.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s